Le défi

La problématique

Chaque année et dans le monde entier, des millions de poussins mâles d’un jour, considérés comme les "frères" des poules pondeuses, sont éliminés parce qu'ils ne peuvent ni pondre d’œufs et ni produire autant de viande que les poulets de chair. Les pays européens ont été les premiers à décider de mettre fin à la pratique de l’élimination de ces poussins mâles d’un jour. Ce sujet de discussion est devenu un enjeu important et touche également d’autres pays. Depuis de nombreuses années, le groupe EW et ses filiales se sont engagés dans l’exploration de multiples approches susceptibles de contribuer à surmonter ce grand défi.

Exigences

Des objectifs ambitieux

Les méthodes potentielles de détermination du sexe dans l’œuf doivent répondre à de nombreuses exigences* :

  • Précocité : Le sexe de l’embryon doit être déterminé le plus tôt possible, c’est-à-dire avant que l’embryon ne développe sa sensibilité à la douleur.
  • Sécurité : La procédure doit pouvoir déterminer le sexe avec un très haut niveau de précision afin que très peu d'embryons femelles soient triés et/ou que des mâles soient éclos.
  • Rapidité : La détermination du sexe dans la machine doit non seulement être fiable, mais aussi se faire très rapidement afin de répondre aux besoins des couvoirs dans la pratique quotidienne.
  • Aucun impact négatif : L’ensemble de la méthode ne doit avoir aucun effet négatif sur le développement des embryons, le taux d’éclosion et sur la productivité de la poule adulte.
  • Utilisation des œufs triés : Les œufs (mâles) triés au cours du processus doivent être utilisables, par exemple comme aliment pour animaux ou dans l’industrie cosmétique.
  • Rentabilité : La machine doit être exploitée efficacement afin que les coûts supplémentaires liés à la détermination du sexe restent aussi bas que possible.
  • Acceptation : Le procédé doit être accepté par le grand public et le consommateur comme une approche novatrice qui contribue à résoudre le problème de l’élimination des poussins mâles d’un jour, favorisant ainsi le bien-être des animaux.

(* d’après Kaleta et Redmann, 2008)

Bien-être animal

Le plus tôt possible

Du point de vue du bien-être animal, le moment de la détermination du sexe dans l’œuf est d’une importance capitale. Le plus tôt est le mieux. Dans l’état actuel des connaissances, aucun embryon n’a jamais développé de sensibilité à la douleur avant le septième jour d’incubation. Pour toute solution prévue entre le septième et le quinzième jour d’incubation, cela ne peut être également exclu. A partir du 15ème jour, il faut supposer que l’embryon ressent de la douleur.*

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

*Source: Wissenschaftlicher Dienst des Bundestags, Zum Schmerzempfinden von Hühnerembryonen, WD 8 - 3000 - 030/17, Seite 5

 

Nos solutions

Détermination du sexe dans l’œuf

Agri Advanced Technologies travaille actuellement sur deux technologies optiques pour la détermination du sexe dans les œufs : la technologie de mesure hyperspectrale (sous le nom de produit CHEGGY qui est déjà utilisé) et la méthode spectroscopique Raman (actuellement en phase de recherche). Les deux méthodes utilisent la lumière pour déterminer le sexe d'un embryon dans l’œuf. Lors de recherches préliminaires approfondies en laboratoire, l’exactitude de la détermination du sexe de l’embryon et les résultats d’éclosion ont démontré la fonctionnalité et les avantages de ces approches.

Technologie de mesure hyperspectrale

Prêt pour le marché

CHEGGY :
déjà utilisée

Après des années de travail intensif de recherche et de développement, CHEGGY marque une percée dans la technologie de mesure hyperspectrale. Cette technologie est actuellement la seule méthode sur le marché qui permet de déterminer le sexe dans l’œuf à couver à une échelle adaptée à la capacité d’un couvoir moderne.

plus d’informations

Méthode spectroscopique Raman

En cours de recherche

Prototype en essai intensif

Avec la méthode spectroscopique Raman, la détermination du sexe se fait à l’aide d'une procédure de mesure optique au cinquième jour d’incubation. Cette technique est encore en cours de développement. Un prototype pour une détermination spectroscopique entièrement automatisée du sexe dans l’œuf est actuellement en phase de test dans des conditions pratiques.

plus d’informations

L’étourdissement dans le respect des exigences du bien-être animal

Anesthésie électrique des embryons mâles dans l’œuf avec STUNNY

STUNNY permet aux couvoirs d'anesthésier les embryons mâles dans l'œuf dans le respect du bien-être animal au cours du deuxième tiers de l’incubation. La technique entièrement automatisée est basée sur une méthode nouvellement mise au point et permet d’atteindre des débits élevés avec une efficacité maximale.

plus d’informations

Actualités et communiqués de presse

08.02.2022

La France adopte un décret interdisant la mise à mort des poussins à partir de 2023

L'extension des capacités de CHEGGY permettra d'atteindre le volume de production nécessaire d'ici la fin de...

04.01.2022

L'Italie est le troisième pays européen à présenter une interdiction de l’abattage des poussins

CHEGGY et STUNNY de Hy-Line Italia sont prêts à être utilisés Rome, 16.12.2021. Après l'Allemagne et la...