Étude de faisabilité du flux de courant électrique au cours du deuxième tiers de la période d’incubation

L. Zumbrink, Prof. Dr. B. Brenig, Dr. A. Foerster, J. Hurlin et Dr. M. von Wenzlawowicz

Le sexage in ovo est utilisé pour la détection des embryons mâles afin de pouvoir interrompre leur développement à un stade précoce de l’incubation. En l’état actuel des connaissances scientifiques, la question de la perception de la douleur n’a pas encore été clairement établie. Bien que de nombreuses études scientifiques indiquent une absence définitive de perception de la douleur chez l’embryon au cours du premier tiers d’incubation, il n’existe pas de résultats fiables sur la perception de la douleur pour la période comprise entre le septième et le quinzième jour d’incubation. Il est donc nécessaire de réfléchir à la manière d’interrompre le développement des embryons mâles dans le respect du bien-être animal et socialement acceptable. Dans la présente étude, le flux électrique a été étudié comme méthode d’étourdissement. Dans deux séries d’expériences, 304 et 56 œufs incubés ont été soumis à une décharge de 110 V pendant 2 secondes chacun. Dans ces conditions expérimentales, le flux électrique a provoqué l’arrêt des réactions compatibles avec une éventuelle sensibilité chez 99,3 % des embryons examinés (résultat de la série expérimentale 1). Les résultats montrent que l’étourdissement électrique des embryons dans le deuxième tiers de l’incubation est une procédure fiable et conforme aux exigences du bien-être animal.

Pour consulter l’étude complète, veuillez suivre ce lien (en anglais).

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.